Présentation de la technique de sablage de façade

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Le sablage sur une façade est souvent utilisé pour nettoyer des surfaces importantes. Il présente évidemment des avantages par rapport au procédé comme la nébulisation, le ponçage, le nettoyage haute pression … Alors, en quoi consiste cette technique ?

Pourquoi effectuer un sablage de façade ?

Le sablage de façade est une technique de nettoyage par projection de matière. Pour le faire, le sable ou une poudre abrasive est projeté sur la surface à décaper ou à nettoyer sans adjonction d’eau. Cette méthode est agressive pour la surface, c’est pourquoi elle est parfois remplacée par d’autres procédés comme l’hydrogommage et le gommage de façade. On préconise cette technique pour les surfaces dures. Il permet d’enlever, les salissures grasses tenaces, les peintures, les salissures vertes… Il est notamment efficace sur le bois, les briques dures, le béton, les pierres dures …

Les atouts du sablage à sec des façades

D’abord, il présente l’avantage d’être efficace pour les surfaces très encrassées. Trop efficace même puisqu’il peut être très abrasif et endommager la surface traitée. Il s’applique donc à des parties très dures. Il convient de savoir que la législation française interdit le sablage à sec à l’air libre si l’abrasif renferme plus de 5% de silice. C’est pourquoi, il est préférable de solliciter le service d’un professionnel comme c’est le cas de Métal Clair, entreprise de sablage.

Seul un professionnel dans ce domaine peut réaliser un sablage sans dommage. Le sablage à sec pour les particuliers s’effectue souvent avec du corindon. En outre, les professionnels utilisent ce dernier, mais aussi des sables siliceux, l’alumine… Il est toujours recommandé de protéger l’environnement des projections de matières, avec la mise en place de bâches de protection, y compris le vitrage.

Informations utiles :

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »